Comment éviter les crises d'allergies aux pollens pendant le Printemps ?

Ostéopathe Nantes - Allergies aux Pollens

Ostéopathe à Nantes - Allergies aux pollens

  Vous êtes ici : Actualités >> Thème Douleurs du quotidien

Le soleil revient peu à peu dans nos journées, les jours se rallongent, les terrasses de café se remplissent de nouveaux, les bourgeons fleurissent ... Pas de doute, le printemps est de retour ! Pour la plupart d'entre nous, ce renouveau est synonyme de bonheur et joie de vivre ! Mais pour beaucoup, le Printemps est surtout synonyme de nez bouché, d'eternuements à répétition, d'yeux irrités, ... Et si, cette année, vous faisiez quelque chose pour réduire votre calvaire quotidien et faire disparaître les symptômes de votre allergie aux pollens ?

C'est quoi l'allergie aux pollens ?

Vous le savez, le pollen permet à une grande partie des plantes et arbres de notre planète de se reproduire. Mais vous le savez peut-être moins, il y a plusieurs types de pollens (arbre, graminés, herbacés), plusieurs saisons de pollinisation et tous les pollens ne sont pas allergisants. Concernant les principaux pollens d'arbres, ceux-ci sont :

  • Les cupressacées : cyprès, thuya
  • Les oléacées : frêne, olivier
  • Les platanacées : platane
  • Les bétulacées : bouleau, charme, aulne, noisetier
  • Les fagacées : chêne, châtaigner
  • Les salicacées : peuplier, saule
  • Les tiliacées : tilleul

Vous souhaitez savoir à quelle "essence" vous êtes sensible ? Consultez votre allergologue. Mais que vous soyez frêne, bouleau ou saule, les symptômes et désagrement sont toujours les mêmes ...

Quels sont les symptômes indiquant que je suis sensible aux pollens ?

Les premiers signes d'une rhinite allergique (tout simplement appelé "rhume des foins") sont bien souvent caractérisés par une irritation des yeux (conjonctivite, avec un afflux de larmes inhabituel) et une irritation du nez et de la gorge. Vous vous mouchez, vous éternuez ... ce qui contribue à augmenter l'irritation de vos voies respiratoires. Une gène respiratoire (asthme) est aussi observée chez certains. Un état de grande fatigue est aussi un signe d'allergie printannière : du fait de votre mauvaise respiration, votre sommeil est agité et très peu réparateur.

Comment éviter les "rhume des foins" ?

Des gestes simples et pourtant peu connus permettent de réduire l'ampleur et la fréquence des crises :

  • Lavez-vous les cheveux tous les soirs : les pollens adorent se loger dans vos cheveux ... et c'est la première chose que vous respirerez en posant votre tête sur l'oreiller !
  • Réduisez les laitages : chez certaines personnes, les produits laitiers agrravent les crises allergiques. faites le tests sur 2 à 4 semaines !
  • Faites le plein de vitamine C : que ce soit par la consommation de fruits et légumes de saison, ou en comprimé, la vitamine C vous aide à lutter contre les inflammations !

L'ostéopathie et les allergies respiratoire : Anticipation et Réaction !

Bien évidemment, par un ensemble de techniques manuelles de drainage des voies respiratoires, l'ostéopathe va soulager immédiatement votre nez et vos sinus. En faisant de la place dans vos "tuyaux respiratoires", il favorisera votre ventilation, ce qui favorisera l'expulsion des pollens respirés et réduira mécaniquement les symptômes allergiques. De plus, ce bien-être vous permettra d'apaisera votre sommeil et vous redonner de l'energie.

Cependant, la meilleure des réactions est l'anticipation ! En consultant votre ostéopathe 3 à 4 semaines avant que vos allergies aux pollens ne surviennent, vous préparez votre organisme à resister efficacement et vous donnez toutes les chances de ne plus (ou peu) ressentir les effets du retour du Printemps. Pour prolonger les bénéfices des séances d'ostéopathie, rapprochez-vous de votre allergologue, professionel de santé qui vous immunisera des pollens responsables de vos allergies par un traitement de désensibilisation.

  Article écrit par Éléonore Peigné, Ostéopathe à Nantes

Prendre RDV

Vous recevrez une confirmation de votre rendez-vous dans les 4h